Qui suis-je ? 

Mon identité, Ma personnalité

"Qui je suis ?"  "D'où je viens ?"   "Quelle personne j'aimerais être ?"  "Comment les autres me perçoivent?"

Ce sont des questions que chacun d'entre nous se pose dans sa vie.

C'est à l'adolescence que ces interrogations apparaissent et que l'on cherche à y répondre.

Se demander "Qui suis-je ?" revient à se questionner sur son identité.

Développer sa personnalité

A l'adolescence, on est face à de nombreux changements physiques et psychologiques. 

D'abord, notre corps change, il se sexualise, il grandit, de nouvelles formes, des poils apparaissent. On peut avoir du mal à se reconnaître. On passe alors de longs moments devant le miroir à se regarder sous tous les angles.

Le regard des autres change aussi. On sent bien que l'on n'est plus vraiment considéré comme un enfant.

On commence à vouloir prendre ses distances avec ses parents. On veut s'affirmer comme étant différent et ayant nos propres idées.

Tout cela a de quoi perturber l'image que l'on a de soi. On cherche alors qui l'on est.

 

Les premiers moments, entre 12 et 15 ans, on a envie de tester ces changements.

C'est surtout avec notre comportement que l'on va essayer de savoir qui l'on est, et ce que l'on peut faire.

Le regard des autres jeunes de notre âge est très important. On a envie  de se sentir exister à leurs yeux, de faire comme les autres.

Notre identité, on la construit en partie avec nos actes.

On prend exemple sur les autres adolescents. On a envie de ressembler suffisamment aux autres pour être accepté, mais en étant assez différent pour être remarqué et « sortir du lot ». C'est avec ce paradoxe que l'on cherche qui l'on veut être.

 

On veut montrer que, nous aussi, on peut faire des choses que l'on ne faisait pas avant : sortir plus tard, faire plus de choses seuls...

On cherche où sont nos nouvelles limites.

Nos parents nous semblent dépassés, on se demande qu'elle autorité ils peuvent encore avoir sur nous.

 

 

Puis, vers 15-16 ans, on se pose davantage de questions. On a davantage envie de réfléchir avant d'agir. Toutes les questions que l'on n'arrivait pas à exprimer commencent à s'éclaircir.

« Qu'est ce que je veux faire plus tard ? » « Quelles image je veux que les autres aient de moi ? ».

 

Des peurs sur l'avenir arrivent. On ne sait pas ce qui nous attend plus tard. On nous demande de faire des choix d'orientation, des choix professionnels.

On est plus un enfant, mais on n'est pas encore traité comme un adulte. Comment trouver sa place ?

 

On cherche à présent un sens à ses actes. « Pourquoi je fais ça ? »

On veut maîtriser ce corps qui change. Avec ses vêtements, mais aussi des piercings ou tatouages, on utilise son apparence pour montrer qui l'on est.

 

Notre nouvelle identité passe aussi par notre potentiel de séduction. Les autres personnes nous voient à présent comme attirants sexuellement.

Notre rapport aux autres doit prendre en compte ce nouvel élément.

C'est pourquoi les relations entre  filles et garçons deviennent parfois plus compliqués, entre attraction et rejet.

 

L'adolescence est aussi le moment où l'on construit sa façon de penser. On cherche de nouveaux modèles d'idées, différents de ceux que nous donnent les parents pendant l'enfance.

C'est l'âge où l'on veut refaire le monde grâce à nos idées.

Même après 20 ans, on a envie de mieux se connaître et de comprendre les relations entre les gens.

On se demande quelles sont nos qualités qui nous permettront de trouver notre voie si ce n'est déjà fait. Les avis de nos amis peuvent nous y aider. 

Des tests sont disponibles gratuitement en ligne afin de mieux se comprendre et percevoir tous nos atouts.

Voici un test très complet au niveau des résultats 

 

Des difficultés ?

 

Face à toutes ces questions et changements, on peut se sentir perdu.

Il arrive que l'on enchaîne différents styles vestimentaires, différentes philosophies avant de trouver celle qui nous convient vraiment.

On peut aussi se sentir mal, ne pas savoir comment être dans ses relations avec les autres, les parents, les ados de son âge...

On peut avoir des difficultés à s'habituer à son nouveau corps, à la nouvelle place que l'on doit prendre dans la société...

 

Il est possible de demander de l'aide. Un professionnel peut nous aider à faire la part des choses, à nous accompagner dans ces changements qui peuvent être vécus difficilement.

Les psychologues d'Allô Jeunes t'écoutent et te soutiennent.

Il arrive qu'il soit difficile de construire cette identité. En fonction de son histoire personnelle, de celle de sa famille, d’événements dans notre vie :

Mon identité 

En psychologie, l'identité désigne  le sentiment que l'on est la même personne de façon continue malgré les changements qui arrivent en nous avec le temps.

L’identité est ce qui fait que l'on est différent des autres, que l'on est unique. 

Une partie nous est donnée :

Chacun de nous est issu d'une double lignée croisée, celle de nos père et mère biologiques qui nous transmettent un héritage génétique mais aussi une histoire familiale  plus ou moins consciente et une culture.

Cet héritage se retrouve au niveau de notre physique mais aussi dans certains traits de notre caractère et comportements. Un nom et un prénom nous sont donnés et peuvent changer si l'on a été adopté ou reconnu après la naissance. Dans ce cas on hérite d'une ou de deux histoires familiales supplémentaires.

 

Une autre partie de notre identité est à construire par soi-même : 

L'amour pour nos proches (au départ, les parents) font que l'on s'identifie à eux ou à certaines parties de leur personnalité. On a envie de leur ressembler et cela peut nous aider à "grandir". 

Ensuite notre identité continue à se construire au gré de nos rencontres (amis, éducateurs, ...) de notre personnalité, nos désirs, nos goûts, nos projets, ce que nous montrons aux autres et ce que nous gardons dans notre intimité.