Nous sommes tous différents !

Idées reçues et discrimination

Chaque personne est unique, notre physique mais aussi notre personnalité, nos actions, nos envies, nos projets, nos rêves....

Et dans un même temps, nous partageons aussi de nombreux points communs avec les autres, nous sommes tous des êtres humains.

Nous sommes tous différents, mais chacun de nous a le droit d'être respecté.

A l'adolescence, pas facile d’assumer sa différence. Au début, on préfère se fondre dans les groupes, ne pas se faire remarquer. Puis avec le temps, on apprend à affirmer ce qui fait de nous une personne unique.

 

Certains traits, physiques, dans notre caractère ou dans notre comportement, peuvent nous faire apparaître comme différents aux yeux des autres. Ce qui peut être vécu comme un complexe, un défaut peut alors nous obséder et nous gêner dans nos relations aux autres.

Que l'on souffre d'une maladie ou d'un handicap, que l'on soit homosexuel ou que l'on ait une certaine couleur de peau ou de cheveux.... notre différence peut être ressentie comme un poids.

On peut en avoir honte,

ou même éprouver de la culpabilité « c'est ma faute si je ne suis pas comme les autres »,

on peut avoir le sentiment d'être anormal,

de subir une injustice « Pourquoi moi suis-je comme ça ? »

Tout cela fait que l'on peut être très mal dans sa peau, d'autant plus si la différence est pointée du doigt par les autres.

La discrimination, c'est quoi ?

Homosexuel, porteur d'un handicap, en surpoids, ou simplement d'une certaine couleur de peau, cela peut nous arriver d'être victime de discrimination.

 

Qu'est-ce que c'est ?

La discrimination est le fait de traiter différemment quelqu'un à cause d'un critère physique (poids, taille, couleur de peau, de cheveux...), son orientation sexuelle, sa religion (réelle ou supposée).... 

Ce « traitement » peut aller du rejet jusqu'à des violences verbales ou physiques. A l'école, la discrimination peut être à l'origine d'une harcèlement.

Pourquoi est-on rejeté ?

Naturellement chez l'être humain, ce qui est différent suscite la méfiance, voire, la peur.

Ce qui est différent d'un groupe est inconsciemment considéré comme une menace pour l'unité de celui-ci. Rejeter quelqu'un de différent permet de resserrer les liens du groupe de personnes qui partagent des points communs.

Au collège, cela peut être le groupe des garçons sportifs qui rejettent celui qu'ils considèrent comme trop « faible ».

Dans la société, des groupes majoritaires qui détiennent un certain statut, peuvent rejeter un groupe minoritaire : par exemple les pratiquants d'une religion minoritaire.

Les stéréotypes

La discrimination se nourrit généralement des clichés et stéréotypes que l'on peut avoir à propos des autres.

Les stéréotypes sont des idées toutes faites, par exemple : les suisses sont tous riches , Ces préjugés peuvent être négatifs, par exemple : Les femmes blondes ne sont pas intelligentes.

 

Les clichés négatifs peuvent avoir des effets néfastes sur les personnes qui les subissent. Les victimes des préjugés peuvent finir par croire et adopter elles-mêmes cette image négative que l'on donne d'elles.

Par exemple, une femme blonde peut penser qu'elle est vraiment stupide, et peut ne pas oser se lancer dans des études, ne s'en sentant pas capable.

 

Il est important de rester ouvert aux autres et d'avoir un esprit critique à propos des idées toutes faites.

Prendre le temps de connaître les personnes que l'on rencontre nous permet de créer notre propre opinion en allant au delà des idées préconçues.

Victime de discrimination

La discrimination peut avoir de graves conséquences pour les personnes qui en sont victimes. On peut éprouver un grand mal-être, souffrir d'un manque de cofinance en soi, se dévaloriser, se replier sur soi-même. Cela peut causer des dépressions.

 

Le mieux est d’accepter cette différence qui fait partie de nous. Tout en gardant en tête qu'elle ne fait pas tout ce que nous sommes,

« je ne suis pas qu'une personne homosexuelle, je ne suis pas qu'un obèse, un handicapé, je suis une personne avec ses qualités, ses défauts, son histoire.... »

Il sera plus facile de s'affirmer face à d'autres si l'on est plus sur de soi.

On peut aussi se tourner vers ses amis pour ne pas rester seul. Cela réconforte et nous rassure de se dire que des gens nous acceptent comme nous sommes. Les proches peuvent nous soutenir dans les moments difficiles.

 

Quand on est victime de discrimination, il est important d'en parler à quelqu'un de confiance, un ami, un membre de la famille, ou des professionnels : médecins, infirmière scolaire, CPE, psychologue...