Pour toi,

ça se passe comment Noël ? 

La période de Noël est souvent synonyme de fête.

Partout dans les villes, et chez nous, apparaissent les sapins, illuminations, chocolats... Une ambiance particulière s'empare de la plupart d'entre nous.

De nos jours, Noël n'est pas seulement une fête religieuse.

Des familles de cultures et de religions différentes se sont appropriées cette fête comme un moment convivial à partager en famille pendant le réveillon ou/et le jour de Noël.

Être ensemble

 

Qui dit fête de Noël, dit souvent fête de famille.

On peut être heureux de revoir les grands-parents ou les oncles et tantes qui habitent loin. Il arrive souvent que les familles ne se réunissent qu'à cette occasion.

On va pouvoir revoir les cousins qui ont plus ou moins notre âge, leur raconter tout ce qui s'est passé pendant l'année, et prendre de leurs nouvelles.

C'est aussi voir des frères et sœurs qui ne vivent plus à la maison

 

Noël, une période riche en émotions

 

Parfois, cette période de fête est un moment de stress, voire d'angoisse.

Il arrive souvent que l'on soit fatigué, que l'on éprouve le besoin de faire une pause dans nos projets et de nous reposer.

Pour certains d'entre nous, il est difficile de s'autoriser à se détendre, car on sait qu'à la rentrée, les examens seront là. les vacances seront donc studieuses.

La fin d'année qui approche nous amène à faire le point sur notre situation.

Pendant les vacances de Noël, on est souvent en conflit avec nos émotions contradictoires, joie et tristesse, enthousiasme et déprime.

Mais pour d'autres, cette période de fête est au contraire un moment de stress, voire d'angoisse.

On peut avoir l'impression que la société, les autres, nous obligent à être heureux, à fêter « la chance » que l'on a d'avoir une famille... Résultat, cela empire notre état, car on a souvent honte de dire que l'on n'aime pas, ou que l'on redoute Noël. 

Pourtant, pour la plupart des gens, les fêtes de Noël font remonter en nous beaucoup d’émotions et souvenirs. Cela peut aussi nous rappeler les difficultés que l'on a en famille, les conflits et coupures qui peuvent exister.

Quand les parents sont divorcés et qu'ils ne s'entendent pas, on craint les conflits et disputes pour l'organisation des fêtes.

Il arrive aussi qu'on culpabilise, qu'on ait l'impression de laisser seul son père quand on va fêter Noël avec sa mère, ou inversement. Pourtant, on peut s'autoriser à profiter de l'instant présent, de son parent, ses grand-parents... De son côté, l'autre parent est certainement avec sa propre famille. Et la prochaine fois, cela sera l'inverse.

 

On peut aussi redouter de se retrouver seul avec son père et sa mère lorsqu'on est enfant unique et qu'on n'a pas de grande famille, ou qu'elle ne peut pas être présente.

Chacun a sa manière de célébrer Noël, cela peut bien se passer même si l'on n'est pas nombreux. Cela peut être l'occasion de faire quelque chose de différent, on peut proposer à ses parents de passer la journée, ou le réveillon, dehors, au cinéma, au restaurant...

 

Pour d'autres, Noël peut être le moment des déceptions.

Quand les parents se trompent pour nos cadeaux, ne savent pas ce qui nous ferait plaisir ou refusent de nous offrir ce que l'on demande, on se dit alors « Ils ne m’aiment pas vraiment » ou « Ils ne me comprennent et ne me connaissent pas »

Faire un cadeau à quelqu'un, c'est prendre le risque de se tromper. A l'adolescence nos goûts changent, et parfois les parents ne nous ont pas vu grandir alors ils pensent nous faire plaisir en offrant des cadeaux qui ne sont en réalité plus de notre âge. Au contraire ils peuvent penser nous faire « des cadeaux d'adultes ».

Noël loin de ses parents

 

Quand on étudie loin de chez ses parents, il arrive qu'on ne puisse pas rentrer pour Noël. On se prépare donc à passer un Noël solitaire, cela peut être très difficile à vivre.

Pour éviter que ce moment soit trop pesant, on peut se tourner vers les autres. Il y a certainement autour de nous d'autres étudiants qui sont dans la même situation que nous. On peut proposer de prendre un repas ensemble, et Noël en famille devient Noël entre amis.

Prendre un moment pour passer un coup de téléphone ou de Skype à sa famille nous donnera un peu l'impression d'être avec eux.

On peut aussi organiser une sortie,seul ou accompagné, l'important est de se faire plaisir.

 

Une pause dans le quotidien

 

On ne choisit pas sa famille, mais on fait avec. On peut profiter de ce que l'on a, qu'on soit attablé avec 30 personnes ou seulement 2, l'essentiel est de passer un bon moment et de profiter des gens que l'on aime.

C'est un moment où l'on peut mettre de coté les rancunes, conflits et faire une pause dans le quotidien. Cela fera du bien à tout le monde.