Les Addictions

L'addiction est la dépendance à un produit, une activité / un comportement....

La dépendance c'est le fait de ne plus pouvoir se passer d’un produit, activité.... c'est un besoin de celui-ci pour se sentir bien.

 

  • Le produit peut être, le tabac, l'alcool, la drogue (cannabis, héroïne, cocaïne...)

  • L'activité / le comportement peut être les jeux d'argent, les jeux vidéos, le sexe ou même le sport.

Un peu de biologie

 

Pour notre survie, celle de notre corps et celle de l'espèce humaine, on a des besoins fondamentaux : manger, boire, se reproduire.

Pour nous encourager à répéter ces comportements, notre corps déclenche une sensation de plaisir (en libérant de la dopamine) lorsque nous satisfaisons nos besoins. C'est le circuit de la récompense.

 

L'addiction vient modifier ce circuit de la récompense.

On va éprouver du plaisir en fumant, en jouant aux jeux vidéos... alors que cela ne répond pas à un besoin biologique, et pire, est nuisible pour notre corps.

Le plaisir éprouvé va nous inciter à répéter ce comportement.

Comment ça marche l'addiction ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent nous pousser vers les addictions.

Au début, cela peut être fumer une cigarette pour faire comme tout le monde, fumer du cannabis pour se détendre ou partager avec des amis, vouloir apaiser une souffrance psychologique...

 

Les premiers temps, toutes ces choses nous procurent du plaisir. C'est pour ressentir ce plaisir que l'on va répéter notre consommation ou le comportement.

 

Au fur et à mesure, la « dose » devra être de plus en plus forte pour nous satisfaire (car le corps s’habitue aux effets).

Puis, s'alcooliser ou jouer à un jeu vidéo ne donne plus de plaisir, mais aide simplement à se sentir moins mal.

 

A la dépendance s'ajoute le phénomène de manque. En l'absence du produit ou de l'activité on se sent mal, on est irritable, stressé...

 

On est vraiment dépendant lorsque la pensée de prendre du produit ou du comportement est obsédante, que l'on n'arrive plus à se contrôler et que les autres activités perdent leur importance.

Prise de drogue, Les risques

La prise de certains produits (tabac, drogue, alcool), mais aussi l'excès des activités (sportives et autres) peuvent avoir de graves conséquences sur notre corps, notre psychisme, notre personnalité et nos capacités mentales.

Quelques exemples :

Risques immédiats possibles :

Tabac : Asthme, bronchites, complication cardio vasculaire quand prise de pilule contraceptive...

Alcool : Troubles de la concentration,  altération du jugement, crise de violence ou de tristesse, coma éthylique, incapacité à dire "non"...

Cannabis : Crises d'angoisse, paranoïa, bouffée délirante aiguë, sentiment de mort imminente, sensation de dépersonnalisation et de décorporation...

Cocaïne : Bouffée délirante aiguë, crise cardiaque, convulsions, vomissements, crise d'épilepsie, accident vasculaire cérébral, conduites à risques...

 

Les risques sur notre vie sociale sont également importants :

Repli sur soi, isolement, paranoïa, agressivité, violence, conséquences financières, perte d’intérêt pour toute autre activité, vie qui s'organise autour de l'addiction.

Risques à moyen et long terme :

Tabac : risques de cancer : gorge, poumons, estomac, vessie, seins. Maladies respiratoires, Maladies cardiovasculaires

Alcool : Troubles de la personnalité, violences, dégénérescence du cerveau et des nerfs, maladies du système digestif, Cancer du foie, estomac, maladies cardiovasculaires.

Cannabis : Trouble de la mémoire et de la concentration, Risques de cancer : poumons, vessie, seins, troubles cardiaques,  Révélation d'un état psychotique : schizophrénie et maladie bipolaire. dépression au sevrage.

Cocaïne : Paranoïa, Dépression, Violences, Lésions de la cloison nasale (si cocaïne est sniffée), détérioration des voies respiratoires, troubles du rythme cardiaque, pour les filles dérèglement hormonal.

 

Les risques sur notre vie sociale sont également importants :

Repli sur soi, isolement, séparations, rupture familiale, démotivation scolaire, arrêt des études, vagabondages, perte de travail ou incapacité à travailler, conséquences financières, perte d’intérêt pour toute autre activité, vie qui s'organise autour de l'addiction.

S'en sortir

Il faut prendre conscience et accepter que l'on a perdu la liberté et le contrôle par rapport à sa vie et à un produit et que l'on ne peut pas s'en sortir seul.

Pour s'en sortir, il est nécessaire d'en parler, même si ce n'est pas toujours facile, à cause de la honte, la culpabilité que l'on peut éprouver, soit dans un groupe thérapeutique, soit en consultation individuelle. 

Ne pas rester seul : parler à quelqu'un permet de se faire accompagner par un proche, pour faire le pas vers des professionnels de santé. Allô jeunes peut aussi  t'aider.

La prise en charge porte sur plusieurs aspects (psychothérapie, médicaments, accompagnement social)

Quelques sites utiles pour trouver de l'aide :

Pour les Consultations Jeunes Consommateurs

http://www.drogues-info-service.fr/

https://www.anpaa.asso.fr/sinformer/addictions-lessentiel-sur/alcool

Le Zinc sur Montpellier

http://www.amtarcenciel.fr/zinc.php